Normal view MARC view ISBD view

Métodos de control del complejo chinches de encaje-Pestalotiopsis sobre palma aceitera en América Latina

By: Mariau, D.
Description: p.189-195 Ilustraciones.Subject(s): Animales nocivos | Arthropoda | Chinche de encaje | Control de plagas | Control de plagas | Control químico | Encuestas | Enfermedades fungosas | Hongos | Insectos dañinos | Organismos patógenos | Pestalotiopsis | Palma de aceiteOther classification: A- In: Oleagineux Francia v. 49, no. 4 (1994), p.189-195Summary: Le palmier a huile peut abriter sur ses feuilles soit la punaise Letopharsa gibbicarina (Colombie), soit la punaise Pleseobyrsa bicincta (Perou, Amazonie equatorienne et colombienne). Les piqures qu' elles provoquent sur les feuilles favorisent lapenetration d' un champignon du genre Pestalotiopsis qui se developpe en areoles autour de la blessure. A terme, il peut y avoir dessechement presque complet des folioles, ce qu peut induire des chutes de la production moyenne de 40%. Il est donc necessaire de surveiller les niveaux d' infestation de la plantation par Letopharsa et Pleseobyrsa et d' assurer un traitement rapide en cas d' atteinte du seuil critique. On peut traiter par avion avec des insecticides tels que le Propoxur, l' engdosulfan, le Trichlorfon ou le Carbaryl, ou par absorption radiculaire avec du Monocrotophos.
List(s) this item appears in: Plagas y enfermedades
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Copy number Status Date due Barcode Item holds
<br>Artículo
Artículo
CID Palmero Bogotá
A- (Browse shelf) Ej. 1 Available R-03833
Total holds: 0

Consejos No. 349

Incluye 4 referencias bibliográficas

Le palmier a huile peut abriter sur ses feuilles soit la punaise Letopharsa gibbicarina (Colombie), soit la punaise Pleseobyrsa bicincta (Perou, Amazonie equatorienne et colombienne). Les piqures qu' elles provoquent sur les feuilles favorisent lapenetration d' un champignon du genre Pestalotiopsis qui se developpe en areoles autour de la blessure. A terme, il peut y avoir dessechement presque complet des folioles, ce qu peut induire des chutes de la production moyenne de 40%. Il est donc necessaire de surveiller les niveaux d' infestation de la plantation par Letopharsa et Pleseobyrsa et d' assurer un traitement rapide en cas d' atteinte du seuil critique. On peut traiter par avion avec des insecticides tels que le Propoxur, l' engdosulfan, le Trichlorfon ou le Carbaryl, ou par absorption radiculaire avec du Monocrotophos.

Powered by Koha